Banque Nationale Investissements
Accueil Produits
Prix et rendement
Firmes et gestionnaires
Perspectives
Ressources
Documents réglementaires
À propos de nous
FERMER

Comment choisir entre un REER et un CELI

24 février 2020 par Banque Nationale Investissements
Un conseiller aide ses clients à choisir entre un REER ou un CELI.

Est-il préférable de contribuer à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)? Comme l’un ne remplace pas l’autre, la meilleure solution consiste à contribuer aux deux! Ces options ont chacune leurs avantages et désavantages en fonction de l’âge et de la situation financière d’une personne.

Quel est la différence entre un REER et un CELI?

Les deux régimes d’épargne répondent à des besoins différents :

  1. Le REER est un véhicule d’épargne à long terme en vue de la retraite, qui vous permet de réduire l’impôt sur votre revenu courant lorsque vous épargnez pour l’avenir.
  2. Le CELI est un outil complémentaire, qui permet d’épargner en vue d’un projet à court terme (voyage, études, rénovations). Il peut aussi être utile à la retraite puisque le CELI n’a aucune incidence sur le montant alloué en prestations gouvernementales, contrairement au REER.

Les contributions à un REER sont déductibles du revenu imposable, tandis que les cotisations à un CELI sont effectuées avec de l’argent déjà imposé. Elles ne donnent droit à aucune déduction.

Cela dit, si des sommes sont retirées d’un REER, elles seront comptabilisées dans le revenu imposable et seront imposées au taux en vigueur – ce qui n’est pas le cas avec le CELI.

Lequel choisir?

Comme dans tout bon portefeuille financier, la diversification est de mise avec les régimes d’épargne. Essentiellement, le REER et le CELI permettent d’accumuler de l’argent qui fructifie à l’abri de l’impôt.

Un conseiller financier peut vous aider à déterminer lequel des deux régimes est le plus approprié à votre situation. Si le taux d’imposition est plus élevé maintenant qu’il le sera à la retraite, le REER est probablement la meilleure option. Cependant, si la personne croit que ses revenus à la retraite seront plus élevés que ses revenus actuels, le CELI pourrait être la bonne option.

Il est possible que le montant des rentes gouvernementales soit réduit parce que leur calcul tient compte du revenu de pension. À la différence du CELI, les retraits d’un REER sont considérés comme un revenu. Le CELI pourrait donc être plus avantageux pour mieux gérer le revenu imposable total.

Il faut aussi tenir compte du fait que, si la personne s’approche de l’âge de la retraite, tous les REER doivent être convertis en fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) à 71 ans, ce qui a un impact fiscal. Dans le cas du REER, l’argent sera imposé éventuellement, mais à un taux qui sera probablement moins élevé à l’âge de 65 ou 70 ans, puisque les revenus devraient être moins importants. Dans le cas du CELI, il n’y a aucune limite d’âge; nous pouvons y contribuer toute notre vie. L’impôt a déjà été payé pour effectuer le placement; il ne sera donc pas imposé à nouveau au moment du retrait.

Dans le contexte de la planification successorale, il y a également des différences importantes d’un point de vue fiscal. Les deux régimes permettent de désigner un bénéficiaire. Cependant, la totalité des montants investis dans un REER sera imposée au moment du décès (sauf si un roulement admissible est appliqué), alors que les revenus du CELI ne seront plus à l'abris de l'impôt après le décès.

Différences clés entre un REER et un CELI
  REER CELI
Lequel
choisir?
Véhicule d’épargne à long terme en vue de la retraite. Outil complémentaire qui permet d’épargner en vue d’un projet à court terme.
Déductible
ou imposable?
Les contributions sont déductibles du revenu imposable. Les cotisations sont effectuées avec de l’argent déjà imposé.
Droits de cotisation selon
l’exigence de revenu
La cotisation maximale est déterminée selon le revenu gagné d’un individu à chaque année. Le revenu gagné annuellement n’a aucun impact sur les droits de cotisation.
Retraits Si des sommes sont retirées d’un REER, elles seront comptabilisées dans le revenu
imposable.
Si des sommes sont retirées d’un CELI, elles ne seront pas comptabilisées dans le
revenu imposable.
Exigence
d’âge 
Un REER doit être converti en fonds de revenu à l’âge de 71 ans. Aucune
exigence d’âge n’existe pour avoir accès aux fonds dans un CELI.

 

 

Notes légales 

Les renseignements et les données fournis dans le présent document, y compris ceux fournis par des tiers, sont considérés exacts au moment de leur impression et ont été obtenus de sources que nous avons jugées fiables. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis. Ces renseignements et données vous sont fournis à titre informatif uniquement. Aucune représentation ni garantie, explicite ou implicite, n’est faite quant à l’exactitude, la qualité et le caractère complet de ces renseignements et de ces données. Les opinions exprimées ne doivent pas être interprétées comme une sollicitation ou une offre visant l’achat ou la vente des parts mentionnées aux présentes et ne devraient pas être considérées comme une recommandation.

Banque Nationale Investissements est membre de l’Association pour l’investissement responsable du Canada et signataire des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies.

©Banque Nationale du Canada. Tous droits réservés. Toute reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement écrit préalable de la Banque Nationale du Canada est formellement interdite.

Publications récentes

Perspectives d'experts

Consultez, visionnez ou téléchargez nos dernières publications pour être au courant des actualités financières.
 

En apprendre d'avantage