Banque Nationale Investissements
Accueil Produits
Prix et rendement
Firmes et gestionnaires
Perspectives
Ressources
Documents réglementaires
À propos de nous
FERMER

Préparez-vous : la prochaine grande vague de transfert de patrimoine arrive

14 mars 2020 par Banque Nationale Investissements
Couple qui discute de leur succession

La statistique est choquante : 66 % des enfants ne font pas affaire avec les conseillers financiers de leurs parents une fois qu’ils reçoivent leur héritage1. Cela veut dire que les héritiers du patrimoine de deux clients sur les trois assis en face de vous mettront probablement fin à la relation financière avec vous. C’est une dure vérité, mais c’est aussi une réalité bien commune.

Donc, à l’occasion du plus grand transfert de patrimoine de l’histoire canadienne, les conseillers risquent de perdre un volume important d’affaires. Si les stratégies de rétention ne deviennent pas une priorité, plus de 1 000 milliards $ seront en situation précaire2.

Le risque : perdre la gestion des affaires de votre client faute d’une relation avec les héritiers

Il peut sembler logique aux conseillers de s’assurer de conserver la gestion du patrimoine des clients en tissant des liens avec leurs enfants, mais seulement 15 % des professionnels le font3. C’est une stratégie d’expansion des affaires simple, mais un élément crucial pour établir une relation de confiance et de fidélité avec les héritiers.

Dresser un plan financier plus large qui inclut les enfants de vos clients pourrait non seulement aider à réussir le transfert du patrimoine en question, mais aussi augmenter les chances que vous continuiez de le gérer. Il va sans dire que vous garderiez aussi les honoraires qui sont rattachés à la relation. Mais perdre subitement un portefeuille qui a été accumulé sur 20 ans, à force de rencontres avec vos clients pour définir leurs objectifs et cultiver une relation durable (sans oublier les cartes de Noël et d’anniversaire), c’est bien plus qu’une simple déception. C’est aussi un dur coup pour votre amour propre.

Parler du transfert du patrimoine avec des clients peut en fait être perçu comme un avantage concurrentiel; cela leur montre que vous avez une vision holistique de la planification du patrimoine en abordant la question de la succession. Tout le monde peut convenir que le sujet n’est pas facile à aborder en général, mais s’y attarder permet aussi de se préoccuper de la sécurité financière des enfants. Et en réalité, si vous en appelez vraiment à tout ce qu’il y a d’humain ici, ce dernier point devient inestimable.

L’occasion : renforcer votre clientèle de base avec des investisseurs jeunes

Planifiez en prenant une longueur d’avance: si l’âge moyen de votre clientèle augmente, il y a des chances que vous ne conserviez pas bien plus longtemps leurs avoirs à gérer. Servir une clientèle plus âgée a l’avantage de permettre de gérer des niveaux de patrimoine personnel plus élevés (puisque leurs avoirs tendent à augmenter leur vie durant). À l’inverse, gagner la confiance d’investisseurs plus jeunes, même s’ils ont peu d’avoirs propres, peut augmenter vos chances de gérer un jour leur héritage.

Exclure des personnes disposant de peu d’avoirs nets de votre stratégie aujourd’hui freine vos capacités de nouer une relation de confiance basée sur autre chose que le patrimoine dont ils disposeront plus tard et réduit vos chances que le client vous confie un jour ses avoirs. Rappelez-vous : si deux héritiers sur trois délaissent les conseillers de leurs parents, vous avez aussi la possibilité d’être celui ou celle pour qui ils rompent avec le conseiller ou la conseillère des parents.

Ce que vous pouvez faire pour aider vos clients

Comme spécialiste des finances, nous avons une obligation légale et morale de veiller à ce que les transferts de patrimoine se fassent le mieux possible. Voici deux grandes manières d’être utiles : 1) avoir une conversation au sujet de la succession ou de la relève (nous savons que ce n’est pas facile), et 2) apporter un soutien pour les éléments auxquels ils n’auraient pas réfléchi, comme la planification fiscale ou les autres frais qui pourraient être engagés quand le patrimoine change de mains. Préparez-vous pour le plus grand transfert de patrimoine du Canada en amenant vos clients à parler de planification successorale (personne n’aime la conversation sur la mortalité) et en leur offrant les outils et les orientations nécessaires pour non seulement être prêts, mais aussi pour réussir.

 

Notes légales 

  1. InvestmentNews. « The great wealth transfer is coming, putting advisers at risk ». Août 2015
  2. « Investor Economics Household Balance Sheet Report—Canada 2017 », Strategic Insight 
  3. « Investor Economics Household Balance Sheet Report—Canada 2017 », Strategic Insight

L’information, les renseignements et les données fournis dans le présent document, y compris ceux fournis par des tiers, sont considérés exacts au moment de leur impression et ont été obtenus de sources que nous avons jugées fiables. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis. Ces informations, renseignements et données vous sont fournis à titre informatif uniquement. Aucune représentation ni garantie, explicite ou implicite, n’est faite quant à l’exactitude, la qualité et le caractère complet de cette information, de ces renseignements et de ces données. Les opinions exprimées ne doivent pas être interprétées comme une sollicitation ou une offre visant l’achat ou la vente d’actions mentionnées dans les présentes et ne doivent pas être considérées comme des recommandations.

Banque Nationale Investissements est membre de l'Association pour l'investissement responsable du Canada et signataire des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies.

© Banque Nationale Investissements inc. Tous droits réservés. Toute reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement écrit, préalable, de Banque Nationale Investissements inc., est formellement interdite.

Catégories

Éducation pour investisseurs

Accédez au contenu éducatif pour les investisseurs.

 

En apprendre davantage