Banque Nationale Investissements
Accueil Produits
Prix et rendement
Firmes et gestionnaires
Perspectives
Ressources
Documents réglementaires
À propos de nous
FERMER

Mythes et réalités des placements à revenu fixe

01 septembre 2019 par Banque Nationale Investissements
Édition mensuelle BNI

Juste au moment où les investisseurs commençaient à se faire à l’idée d’une hausse des taux en 2019, les marchés des titres à revenu fixe semblent être sur le point de connaître un revirement de situation. Étonnamment, les banques centrales ont récemment adopté un ton plus accommodant dans leur approche de normalisation de leur politique monétaire, contrairement aux attentes des investisseurs. La Réserve fédérale américaine a même réduit son taux directeur pour la première fois depuis 2008, en juillet.

Inutile de dire que les titres à revenu fixe ont généré des rendements supérieurs aux attentes depuis le début de l’année alors que les marchés financiers pensaient que les beaux jours de cette catégorie d’actif étaient révolus. Les investisseurs ont souvent tendance à négliger les obligations, mais est-ce vraiment justifié ? Nous clarifions les trois plus grands mythes et réalités associés aux titres à revenu fixe.

MYTHE 1 : Les actions produisent toujours des rendements plus élevés

RÉALITÉ 1 : Les titres à revenu fixe ont tendance à devancer les actifs plus risqués pendant les périodes de grande volatilité, d’événements géopolitiques erratiques, de ralentissement économique et de faible niveau d’inflation.

Les prix des obligations ont tendance à évoluer en sens inverse de ceux des actions, surtout en période de repli des marchés.

Source : Morningstar Direct. Les actions sont représentées par l’indice S&P/ TSX et les obligations par l’indice obligataire universel FTSE Canada. Les rendements passés ne sont pas indicatifs des rendements futurs.

MYTHE 2 : Les hausses de taux ont une incidence négative sur les actifs à revenu fixe

RÉALITÉ 2 : Certains actifs à revenu fixe ont réussi à produire des rendements positifs dans des contextes de hausses des taux, notamment les obligations à rendement élevé, les marchés émergents et les actions privilégiées. Il existe aussi des stratégies pour minimiser la sensibilité au risque lié aux taux d’intérêt.

MYTHE 3 : Les actifs à revenu fixe conviennent surtout aux investisseurs conservateurs ; les taux sont trop bas pour les conserver dans un portefeuille

RÉALITÉ 3 : Inclure des titres à revenu fixe dans un portefeuille procure une diversification permettant d’atténuer les risques pour tous les profils.

Rôles clés des investissements à revenu fixe

VERDICT : Les actifs à revenu fixe ont leur place dans tout portefeuille

Alors que le marché boursier a connu une forte progression ces dernières années et les taux d’intérêt sont encore relativement bas, il peut être facile de délaisser les titres à revenu fixe.

Quels que soient les mouvements des taux d’intérêt, les obligations seront toujours une composante importante de tout portefeuille diversifié. Investisseurs, notez bien : il existe des stratégies traditionnelles et non traditionnelles qui permettent de diversifier les risques et d’accéder à une gamme plus vaste de titres à revenu fixe et de sources de valeur ajoutée.

 

 

Notes légales 

Les renseignements et les données fournis dans le présent document, y compris ceux fournis par des tiers, sont considérés exacts au moment de leur impression et ont été obtenus de sources que nous avons jugées fiables. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis. Ces renseignements et données vous sont fournis à titre informatif uniquement. Aucune représentation ni garantie, explicite ou implicite, n’est faite quant à l’exactitude, la qualité et le caractère complet de ces renseignements et de ces données. Les opinions exprimées ne doivent pas être interprétées comme une sollicitation ou une offre visant l’achat ou la vente des parts mentionnées aux présentes et ne devraient pas être considérées comme une recommandation. 

Banque Nationale Investissements est membre de l’Association pour l’investissement responsable du Canada et signataire des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies. 

©Banque Nationale du Canada. Tous droits réservés. Toute reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement écrit préalable de la Banque Nationale du Canada est formellement interdite.

Catégories

No dossiers thématiques