Banque Nationale Investissements
Accueil Produits
Prix et rendement
Firmes et gestionnaires
Perspectives
Ressources
Documents réglementaires
À propos de nous
FERMER

Démystifier les connaissances financières et la femme investisseuse

09 juin 2020 par Banque Nationale Investissements
Connaissances financières et la femme investisseuse

Les conseillers sont comme des phares financiers. Leur rôle n’est pas seulement d’illuminer le rivage, mais aussi d’avertir de la présence de dangers. Il est prévu que les femmes géreront 50 % du patrimoine du Canada d’ici 2028¹, alors que peuvent faire les conseillers pour aider leur clientèle féminine à naviguer dans des eaux incertaines?

Imaginez...

Une investisseuse assise en face de vous déclare franchement qu’elle préférerait quitter le navire plutôt que d’opter pour le placement à risque élevé que vous venez de recommander. Ce n’est pas rare : seulement un tiers des femmes recherchent des investissements à risque élevé comparativement à plus de la moitié des investisseurs masculins².

  • Notre devoir est de donner à ces investisseuses les informations nécessaires pour décider si un placement est toujours dans leur meilleur intérêt et répond à leurs objectifs financiers.

Où notre secteur a fait fausse route

Que s’est-il passé pour que 75 % des femmes jettent l’ancre à l’évocation de « risque élevé »? Les eaux du risque sont-elles plus troubles pour elles parce qu’elles assument plus de travail non rémunéré comme les tâches ménagères et l’éducation des enfants, échouées dans l’incertitude et un manque d’information? Hésitent-elles à lever le doigt pour poser des questions parce que nous ne leur en donnons pas la chance?

  • Ou bien encore, nous ne faisons pas assez attention ou ne répondons pas adéquatement à leurs interrogations quand elles en ont.

Il semble exister un conditionnement institutionnel non-dit de la gent féminine qui a eu pour effet de la laisser sur une île déserte d’indécision financière. Des années d’exclusion des décisions financières – notamment des conversations entourant la retraite et la planification successorale – ont contribué à un désavantage de compréhension du jargon et la tolérance au risque.

  • Alors, si les conseillers sont les phares qui les guident sur la voie du succès tout en leur permettant d’éviter des écueils cachés, comment pourrions-nous mieux guider notre clientèle féminine?

La cause et la conséquence de la tradition

Les femmes ont historiquement entretenu des relations distantes avec leurs finances, particulièrement à la maison. Cette construction sociale en matière de connaissances financières les pousserait à prendre des décisions d’investissement trop prudentes, au détriment de gains futurs plus généreux.

  • Cette tendance a conduit à la division des rôles familiaux dans la gestion de l’argent que nous connaissons aujourd’hui : celle qui a traditionnellement placé les hommes dans des positions de décision dans les ménages.

Quelques chiffres : au Canada, l’espérance de vie des femmes est de 83 ans comparativement à 79 ans pour les hommes³. Si les hommes prennent la plupart des décisions financières du foyer, mais que les femmes vivent plus longtemps qu’eux, les femmes n’héritent pas seulement le patrimoine, mais elles le font avec une méconnaissance de contexte crucial. Cela peut les exposer à des risques graves comme les arnaques financières communes, laissant leurs avoirs vulnérables.

Comme plus de femmes célibataires achètent des biens immobiliers que jamais, plus de mariages finissent par un divorce et avec les différences d’espérance de vie, le rôle traditionnel des hommes comme pourvoyeurs financiers change rapidement.

  • Il est impératif que les femmes soient dotées des outils nécessaires pour protéger – et faire croître – leur patrimoine en toute indépendance.

L’avenir (des finances) est féminin

Les femmes qui investissent ont tendance à aborder le risque financier avec précaution. Elles privilégient une évaluation circonstanciée des possibilités et aboutissants de chaque solution.

On peut douter de la prétendue aversion féminine pour le risque. Combien d’entre elles ont leur propre entreprise? Combien détiennent des propriétés à l’étranger? Combien ont des enfants?

  • Les femmes n’ont pas peur de prendre des risques dans la vie. Mais elles sont critiques dans le choix des risques qui se présentent en s’informant avant de prendre des décisions sérieuses.

L’accès à des données crédibles sont un facteur contributif du profil de risque de ces investisseuses. Les conseillers doivent être en mesure de démontrer, armés de preuves établies de longue date, que les solutions répondent à leurs objectifs financiers. Si elles ont la force et la confiance nécessaires pour lancer une boutique en ligne, fonder une famille ou faire une offre sur un condo de rêve dans les Bahamas, elles ont aussi l’étoffe pour investir dans des fonds plus dynamiques.

Comment les conseillers peuvent améliorer leurs relations avec les femmes qui investissent

Les conseillers doivent savoir quelles questions poser et quels conseils donner. Ne vous en tenez pas strictement à une discussion; écoutez activement les indices des investisseuses.

  • Ayez une conversation qui vous donnera des idées sur ce que vous pouvez faire pour les aider à naviguer entre les écueils et les récifs et se rendre à bon port, saines et sauves.

Notes légales 

1. Wealth Professional Canada. Canadian women control $2.2 trillion but that’s set to double. Mars 2019.

2. Banque Nationale Investissements (données de Bloomberg).

3. Statistique Canada. L’espérance de vie ajustée sur la santé au Canada. Avril 2018.

L’information, les renseignements et les données fournis dans le présent document, y compris ceux fournis par des tiers, sont considérés exacts au moment de leur impression et ont été obtenus de sources que nous avons jugées fiables. Nous nous réservons le droit de les modifier sans préavis. Ces informations, renseignements et données vous sont fournis à titre informatif uniquement. Aucune représentation ni garantie, explicite ou implicite, n’est faite quant à l’exactitude, la qualité et le caractère complet de cette information, de ces renseignements et de ces données. Les opinions exprimées ne doivent pas être interprétées comme une sollicitation ou une offre visant l’achat ou la vente d’actions mentionnées dans les présentes et ne doivent pas être considérées comme des recommandations.

Banque Nationale Investissements est membre de l'Association pour l'investissement responsable du Canada et signataire des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies.

© Banque Nationale Investissements inc. Tous droits réservés. Toute reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement écrit, préalable, de Banque Nationale Investissements inc., est formellement interdite.

Catégories

Éducation pour investisseurs

Accédez au contenu éducatif pour les investisseurs.

En apprendre davantage