Banque Nationale Investissements
Accueil Produits
Prix et rendement
Firmes et gestionnaires
Perspectives
Ressources
Documents réglementaires
À propos de nous
FERMER

Marchés émergents: tendances, occasions et ESG

26 février 2021 par Terry Dimock

BNI

podcast episode image

En anglais seulement.

Pourquoi investir dans les marchés émergents ? Quelles sont les tendances et les occasions actuelles ? Et pourquoi l'intégration des facteurs ESG est-elle si importante, particulièrement en ce qui a trait aux marchés émergents ? Une discussion en deux temps avec Paul Birchenough et Ian Smith de Newton Investment Management (North America) Limited.


Lire la transcription


animateur

Terry Dimock

Terry Dimock

Gestionnaire de portefeuille en chef, Banque Nationale Investissements

Terry Dimock Terry Dimock

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans le domaine du placement, Terry Dimock est gestionnaire de portefeuille en chef de BNI. Avec le soutien de son équipe, ses responsabilités comprennent la supervision de l’allocation d’actifs et la sélection des gestionnaires de portefeuille pour l’ensemble des fonds d’investissement BNI et des solutions gérées, telles que la GPP BNI, les Portefeuilles BNI et Méritage.

invités

Ian Smith

Ian Smith

Équipe des actions – marchés émergents et asiatiques

Ian Smith Ian Smith

Ian était co-gestionnaire de portefeuille d'Axa Framlington sur les marchés émergents mondiaux. Auparavant, il a été analyste financier chez Matrix Group et Nevsky Capital. Ian a commencé sa carrière en faisant de la finance d'entreprise et des fusions et acquisitions dans plusieurs grands cabinets d'expertise comptable et banques d'investissement. Ian est un comptable agréé et est titulaire d'un diplôme en économie et en politique de l'Université de Durham.

Paul Birchenough

Paul Birchenough

Équipe des actions – marchés émergents et asiatiques

Paul Birchenough Paul Birchenough

Avant de joindre Newton, Paul était co-gestionnaire de portefeuille chez Axa Framlington sur les marchés émergents mondiaux. Auparavant, il était analyste des investissements en Amérique latine chez Nevsky Capital, où il a rencontré Ian Smith. Paul a commencé sa carrière chez KPMG dans les équipes d'audit, de services de transaction et de finance d'entreprise couvrant le secteur des technologies, des médias et des télécommunications. Paul est expert-comptable et a étudié les mathématiques à l'Université de Nottingham.

Balados connexes

© 2020 – 2021 Banque Nationale Investissements inc. Tous droits réservés. Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de Banque Nationale Investissements inc. Les hypothèses ou les opinions exprimées sur une société, un titre, une industrie, un secteur du marché en particulier, des événements futurs (comme les conditions du marché ou l’évolution de l’économie), le rendement d’une société ou d’un titre, le placement futur de produits ou d’autres prévisions représentent celles des gestionnaires de portefeuille à un moment donné et ne constituent pas nécessairement celles de la Banque Nationale du Canada et ses filiales (la « Banque »). Ces opinions sont appelées à changer à tout moment en fonction de l’évolution des marchés et d’autres facteurs, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ce que les gestionnaires de portefeuille anticipent ou prévoient actuellement. La Banque décline toute responsabilité en ce qui a trait à la mise à jour de ces opinions. En outre, celles-ci ne peuvent pas être considérées comme des recommandations d’achat et de vente ni comme des conseils en placement. Un placement dans un fonds d’investissement (« Fonds ») peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus des Fonds avant de faire un placement. Les titres des Fonds ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada ni par un autre organisme public d’assurance-dépôts. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.